Jan 182018
 

Plutôt énervant le présenteur-vedette de BFM / RMC quand il titille ses invités sur l’augmentation du prix du tabac. Mais son interview « vérité » dans le dernier numéro (janvier/février) de la revue L’Amateur de Cigare, ponctué d’une couverture plus que parlante, le rend vraiment plus sympathique. Jean-Jacques Bourdin n’y cache pas son goût pour Le Havane.

•• En apparaissant dans L’Amateur de Cigare, vous n’avez pas peur pour votre image ? » lui demande le journaliste.

Réponse : « je m’en fous complètement. Je ne vais pas me cacher. Certains se cachent, pas moi. La police de la pensée commence à me fatiguer»

•• Puis il revient sur son initiation : « par un ami. J’ai longtemps fumé la cigarette et vers 44 ans, comme tout fumeur de cigarettes, je cherchais comment arrêter. J’ai essayé dix fois et j’ai repris dix fois. Un jour, un ami m’a dit : moi j’ai arrêté grâce au cigare. J’ai trouvé ça étrange. Il a insisté (…) Depuis, je ne fume plus, je savoure des cigares (…)

« Au moment où je le déguste, le cigare prend une place entière. C’est un moment de paix, d’observation et de réflexion (…)

« En fait, à part André Santini, je ne sais pas quels hommes politiques sont de vrais amateurs. La plupart n’assument pas … De la même manière, je ne fais partie d’aucun club. À mes yeux, le cigare est un plaisir assez solitaire. »

Jan 122018
 

L’État est un emmerdeur.

Le débat est reparti avec la limitation de vitesse à 80 km/heure sur les axes secondaires … Mais, il y a aussi la santé, le tabac, etc. Tiens ! Sur l’alimentaire et la grande distribution, c’est l’omerta dans un premier temps … puis la panique et l’artillerie lourde (sur Lactalis, par exemple).

La limitation de vitesse est une nouvelle démonstration de l’État-nounou qui veut notre bien, sur fond d’experts et de statistiques. Et qui se termine toujours par une taxation supplémentaire. L’État est un emmerdeur (la formule remonte à Georges Pompidou), même s’il affiche le panneau libéral sous l’ère « Macron ».

Là où les fumeurs l’ont mauvaise, c’est quand notre barbu de Premier ministre annonce qu’il y aura une « clause de revoyure » sur la mesure des 80 km/heure en cas de contre-efficacité.

Mais, Édouard, c’est ce que réclament les fumeurs sur le paquet neutre qui n’a servi qu’à les stigmatiser en plus d’emmerder les buralistes !

Pour preuve, les ventes de cigarettes en 2017 ont seulement baissé de moins 1,5 % (avec une augmentation de 30 centimes mi-novembre). Fondamentalement, le paquet neutre n’aura servi à rien.

Clause de revoyure à intégrer dans les revendications des fumeurs !

Là où les citoyens ont du mal à digérer, c’est que le « changement de comportement », voulu par les politiques, se traduit toujours en France par une taxe ou un PV. Soit une entrée dans les caisses de l’État. Les PV du respect aux 80 Km/heure seront reversés aux accidentés. À voir. Pour les fumeurs, les hausses de taxes doivent abonder un fonds de prévention contre le tabagisme. On demande à voir encore. Lire la suite »

Jan 072018
 

Étonnant ! Les anti-tabac n’ont pas encore vociféré contre le film – sorti cette semaine – « Les Heures sombres » dont l’affiche met en évidence un cigare fumant plutôt que le facies de Churchill.

Peut-être sont-ils intimidés par l’imposante personnalité de l’homme politique incarnée par l’acteur Gary Oldman et le contexte historique choisi par le synopsis.

Mais il aurait été difficile (pour ne pas dire absurde) de gommer les fameux cigares de Winston Churchill, tout comme le whisky entamé dès le petit-déjeuner.

Et pourtant le tournage doit les faire bouillonner de rage. Il était stipulé dans le contrat qu’il a signé qu’il devrait fumer des cigares, exactement comme l’ancien Premier ministre britannique avait l’habitude de le faire.

Il ne connaissait peut-être pas les quantités … 400 pour 58 jours de tournages. « On me donnait un cigare entamé aux trois-quarts et puis au fur et à mesure des prises il se consumait. Et l’accessoiriste me redonnait un nouveau cigare. Tout cela au cours des 10 à 12 prises par scène » a expliquait l’acteur dans les médias. Quoiqu’il en soit Gary Oldman est en lice pour les Oscars.