Juil 102018
 

C’est un peu ardu mais remis dans son contexte …

Ce lundi 9 juillet, Laurent Gerra a imité sur RTL le comédien Gérard Depardieu pestant contre la hausse permanente du prix du paquet de cigarettes.

« Fumiers !

« Ben quoi, tu ne lis pas les journaux ? Le prix du tabac a encore augmenté. Une nouvelle hausse de 30 centimes par paquet a pris effet, dans le cadre de la lutte du gouvernement contre le tabagisme. Lutte contre le tabagisme, mon cul !

« C’est encore une façon détournée de me piquer mon pognon ! Je ne leur en donne pas assez du pognon ? Mais qu’est-ce qu’il en font de tout ce pognon ? Des pistes cyclables ? Fumiers !

Le tabac mauvais pour la santé ? « Mais non, c’est un mensonge des médecins. Si tu les écoutes, tout ce qui est bon est mauvais pour la santé : le tabac, le vin, la cochonnaille. Sauf que moi, je les vois les gens qui ne fument pas, qui ne boivent pas et qui ne mangent pas : ils sont tout tristes, tout cireux, tout fanés ».

Signé Gerra / Depardieu.

Juil 042018
 

Ah … si ce n’est pas de la politique de santé spectacle la décision du Conseil de Paris de transformer des parcs parisiens en « espace sans tabac » ! 

Vous allez me dire pas d’affolement : c’est une expérimentation, dans quatre parcs et basée sur le volontariat de mairies d’arrondissement. Mais, méfiance … ça commence comme un test, puis surgit vient la vague d’interdiction. Strasbourg a donné le coup d’envoi.

Ce qui est révoltant ce sont les justifications avancées. 

•• « Donner de l’air frais aux promeneurs » … avec le taux de pollution de la capitale, il serait étonnant que les parcs et jardins y échappent. Airparif a révélé, dans une étude, que les niveaux de pollution des terrains de sport des grandes villes étaient encore plus que préoccupants pour la santé. Alors les espaces verts …

•• « Lutter contre la pollution des jets de mégots par terre » : mais ce n’est pas la vraie priorité à Paris. L’invasion, elle vient … des rats. Et, pourquoi envahissent-ils Paris la nuit et notamment les parcs et jardins ?  Pas seulement à cause des grands travaux ou des crues … mais à cause des poubelles transparentes (« véritable garde-manger ») et des déchets alimentaires laissés au sol. Et par pour consommer les mégots …

Alors stop au harcèlement des fumeurs. Et que les autorités ou les élus cessent de grignoter notre droit de fumer à l’air libre uniquement pour leur faire-valoir !

Juil 012018
 

Les vannes se sont ouvertes, dans les médias cette semaine, contre les fumeurs avec le vote de la ville de Strasbourg de l’interdiction de fumer dans les parcs et tous les parcs. Mesure effective à partir de ce dimanche.

Un flot de reproches, d’accusations, de mensonges, le tout à la limite de la diffamation. Une hystérie de quelques-uns et peu de voix pour dénoncer ce qui relèverait, dans d’autres domaines, d’une « chasse aux sorcières ».

Exemples : « Il y a déjà suffisamment de pollution comme ça, on ne va pas, en plus, supporter celle des fumeurs » (un habitant de Strasbourg) … « Les parcs ne sont pas des poubelles » (Les Grandes Gueules)

•• STOP : les fumeurs ne sont pas responsables de tous les maux du monde. Ce ne sont pas des pervers qui attendent l’arrivée d’une poussette pour allumer une cigarette ou qui écrase avec plaisir leur mégot par terre. Dans un parc ou ailleurs. Et, dans ce pays de tolérance zéro et où le débat consiste à remonter une partie de la population contre une autre, on fait tout à l’envers. L’exemple de Strasbourg est flagrant : on interdit dans le parc et on installe des cendriers à l’entrée. Mais, c’est contreproductif et cela ne fera pas disparaître d’un coup de baguette magique cette espèce humaine peu recommandable, les fumeurs. Lire la suite »