Mar 202018
 

Voilà quelques années que le site de streaming a le vent en poupe. Et ne pouvait échapper à l’œil de Big Brother … Ainsi, le groupe anti-tabac Truth Initiative a lancé une étude sur le tabac et les séries, documentaires et productions originales mises en ligne sur la plateforme lors de la saison 2015-2016.

Selon les résultats, publiés ce 16 mars, au total 319 « incidents tabac » ont été répertoriés, soit plus du double des chaînes du câble américain. La première saison de « Stranger Things » en compte 182 à elle toute seule.

Dans le classement général, la série fantastique est suivie (de loin) par « The Walking Dead ». On retrouve ensuite quatre autres shows de Netflix : « Orange is the new black », « House of cards », « La fête à la maison » et « Making a Murderer ». Lire la suite »

Fév 132018
 

Journaliste et écrivain, Hugues Serraf est monté au créneau, sur Atlantico.fr ce dimanche 11 février, contre « l’argumentation à la logique fallacieuse » (sophisme) développée par le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) derrière son coup médiatique du « filtergate ». 

 « On croyait déjà savoir que la cigarette était mauvaise pour la santé. Ou du moins croyait-on déjà le savoir en collectionnant les paquets nouvelle norme tapissés d’avertissements sanitaires tous plus effrayants les uns que les autres, voire en accompagnant ses amis fumeurs au cimetière, mais voici qu’une terrible info nous parvient : la cigarette est en fait « très mauvaise » pour la santé.

 Selon le Comité national contre le Tabagisme (CNCT), qui vient de déposer plainte contre eux, les fabricants de tabac tricheraient en effet sur les quantités de nicotine et de goudrons absorbés par les poumons de leurs clients et il faudrait au minimum doubler les valeurs officielles pour s’approcher de la réalité …

Le CNCT est bien sûr dans son rôle en assignant les quatre multinationales susceptibles de se livrer à ces vilaines pratiques, mais il y a tout de même quelque chose d’intriguant dans l’indignation plus large que suscite cette affaire. Lire la suite »

Fév 092018
 

« Des ptits trous, encore des ptits trous. Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous ». Non, ce n’est pas un remake de la chanson de Gainsbourg, mais il s’agit de la nouvelle complainte des anti-tabac.

En l’occurrence, le Comité national contre le Tabagisme qui, depuis ce vendredi matin, dénonce à grand renfort de médias un « filtergate ».

Le constat de l’association anti-tabac : les fabricants du tabac feraient des petits trous dans les filtres de cigarettes afin de « tromper » les machines à fumer des laboratoires de contrôle sur les taux – de goudrons, nicotine et autres – par rapport à ce qu’inhale en réalité un fumeur. Et toujours d’après le CNCT, repérer ces petits trous serait d’une simplicité enfantine : « il suffit d’enlever le papier du filtre et de le regarder à la lumière de la lampe des téléphones mobiles » (sic).

Que le procédé relève vraiment de la tricherie, nous n’en saurons rien. Les fabricants de tabac n’ont plus droit à la parole. Mais là, ce brave Yves Martinet se paye surtout les laboratoires officiels, agréés par le ministère de la Santé, qui n’y auraient vu que du feu. Et depuis longtemps, selon ses dires ! Lire la suite »

Jan 072018
 

Étonnant ! Les anti-tabac n’ont pas encore vociféré contre le film – sorti cette semaine – « Les Heures sombres » dont l’affiche met en évidence un cigare fumant plutôt que le facies de Churchill.

Peut-être sont-ils intimidés par l’imposante personnalité de l’homme politique incarnée par l’acteur Gary Oldman et le contexte historique choisi par le synopsis.

Mais il aurait été difficile (pour ne pas dire absurde) de gommer les fameux cigares de Winston Churchill, tout comme le whisky entamé dès le petit-déjeuner.

Et pourtant le tournage doit les faire bouillonner de rage. Il était stipulé dans le contrat qu’il a signé qu’il devrait fumer des cigares, exactement comme l’ancien Premier ministre britannique avait l’habitude de le faire.

Il ne connaissait peut-être pas les quantités … 400 pour 58 jours de tournages. « On me donnait un cigare entamé aux trois-quarts et puis au fur et à mesure des prises il se consumait. Et l’accessoiriste me redonnait un nouveau cigare. Tout cela au cours des 10 à 12 prises par scène » a expliquait l’acteur dans les médias. Quoiqu’il en soit Gary Oldman est en lice pour les Oscars.

Jan 052018
 

Ça y est, c’est le marronnier de l’hiver : certaines brasseries et des bars ne respecteraient pas la réglementation concernant la possibilité de fumer en terrasses.

Les associations anti-tabac braillent, les amendes pleuvent et les médias s’émeuvent.

Nous, on avait l’impression que la cohabitation entre fumeurs et non-fumeurs fonctionnait plutôt bien. Lire la suite »