Jan 122018
 

L’État est un emmerdeur.

Le débat est reparti avec la limitation de vitesse à 80 km/heure sur les axes secondaires … Mais, il y a aussi la santé, le tabac, etc. Tiens ! Sur l’alimentaire et la grande distribution, c’est l’omerta dans un premier temps … puis la panique et l’artillerie lourde (sur Lactalis, par exemple).

La limitation de vitesse est une nouvelle démonstration de l’État-nounou qui veut notre bien, sur fond d’experts et de statistiques. Et qui se termine toujours par une taxation supplémentaire. L’État est un emmerdeur (la formule remonte à Georges Pompidou), même s’il affiche le panneau libéral sous l’ère « Macron ».

Là où les fumeurs l’ont mauvaise, c’est quand notre barbu de Premier ministre annonce qu’il y aura une « clause de revoyure » sur la mesure des 80 km/heure en cas de contre-efficacité.

Mais, Édouard, c’est ce que réclament les fumeurs sur le paquet neutre qui n’a servi qu’à les stigmatiser en plus d’emmerder les buralistes !

Pour preuve, les ventes de cigarettes en 2017 ont seulement baissé de moins 1,5 % (avec une augmentation de 30 centimes mi-novembre). Fondamentalement, le paquet neutre n’aura servi à rien.

Clause de revoyure à intégrer dans les revendications des fumeurs !

Là où les citoyens ont du mal à digérer, c’est que le « changement de comportement », voulu par les politiques, se traduit toujours en France par une taxe ou un PV. Soit une entrée dans les caisses de l’État. Les PV du respect aux 80 Km/heure seront reversés aux accidentés. À voir. Pour les fumeurs, les hausses de taxes doivent abonder un fonds de prévention contre le tabagisme. On demande à voir encore. Lire la suite »

Jan 012018
 

Quelle merveilleuse histoire de résistance nous apporte la détermination d’associations contre la mainmise de certaines grandes puissances. Avec cette histoire d’obsolescence programmée.

Apple (tout comme Epson) a tenté et a reculé en s’excusant. Eh bien, nous fumeurs, cela nous ouvre une voie pour enfin « gueuler ».

Les fumeurs vont acheter leur paquet de cigarettes (ou leur blague de tabac à rouler), tout honteux à force de stigmatisation … Le produit est, fortement taxé soit, mais légal.

Et on a droit à quoi en tant que consommateur ? Un paquet sans marque, sans indications de composition … Au goût qui a évolué … Et quand on l’achète chez un buraliste français, même pas de conseil, ni de ticket de caisse. On se moque des fumeurs.

On va devoir affronter une hausse de taxes, disproportionnée par rapport d’autres risques sanitaires, comme la pollution. Et on devrait encore se taire … Alors que le buraliste de proximité va continuer à borner le paquet sur sa caisse informatisée, sans regarder le client et en lui demandant pour la énième fois quelle est sa marque préférée. Lire la suite »

Déc 242017
 

Afin d’éviter que les repas de réveillon ne tournent au vinaigre sur certains sujets : prix du tabac, vaccins obligatoires, les forfaits de « post-stationnement (ex P.V.), écriture inclusive, etc. … quelques citations de et sur les fumeurs pour mettre de l’ambiance. 

« Aimer sans être aimée, c’est vouloir allumer une cigarette à une cigarette déjà éteinte. » George Sand

« La cigarette est la prière de notre temps. » Annie Leclerc

« Si j’avais à choisir entre une dernière femme et une dernière cigarette, je choisirais la cigarette : on la jette plus facilement ! » Serge Gainsbourg

« Je me demande ce que faisaient les gens après l’amour, avant l’invention de la cigarette. » Vassilis Alexakis

« Quand on allume une cigarette sur un quai de métro ou en attendant un bus, il arrive. » Loi de Murphy

« Chaque fois que tu allumeras une cigarette, médite. Ou bien tu fumeras moins, ou bien tu vas beaucoup méditer. » Louise Leblanc Lire la suite »

Déc 232017
 

Avec cette température clémente, j’aime flâner dans les rues de nos villes, entre acheteurs croulant sous les cadeaux de Noël et travaux urbains … cette plaie que l’on rencontre absolument partout : dans toutes cités, il y a une ligne de bus écolo à faire passer ou un sens de circulation à inverser.

Bref, je regarde béatement les vitrines en fonction de mes centres d’intérêt.

Tiens, l’autre jour, je tombe, à Lille, sur un buraliste en train de se doter d’une vraie vitrine de Noël. Ça nous change. Chapeau à l’artiste. Si je puis me permettre, au titre de client assidu … exemple à suivre.

Une vitrine, on peut la décorer toute l’année. En la débarrassant du bordel actuel : ces affiches défraîchies, ces placards publicitaires frisant les limites de la ringardise sans jamais en sortir, ces cache-misères du commerce de proximité…

Tiens, hier soir, je me fais une séquence nostalgie en retrouvant, dans la vitrine du big-store de Peugeot sur les Champs Élysées, le bolide des sables avec lequel Vatanen avait remporté le 9ème Dakar.

Avec un célèbre sponsor pas neutre du tout. Sans des sponsors comme cela, il n’y aurait jamais eu de Dakar.

Et il y avait de l’actu pendant les fêtes, à ce moment-là.

Nov 102017
 

Allez comprendre les politiques de santé publique … Il y a un an Marisol Touraine, ministre de la Santé de l’époque, mettait en place le paquet neutre pour « rentre moins attractive » l’image du tabac à travers son packaging …

À partir de la semaine prochaine, c’est la valse des étiquettes avec des hausses continues du prix du tabac sur trois ans. 10 euros, ce n’est pas rien pour le portefeuille. Cela étant censé créer un déclic pour arrêter de fumer, en dehors des considérations touchant au remplissage des caisses de l’État.

Cela dit, on peut se poser une question. Placer le tabac à ce niveau de prix n’est certainement pas une opération de « dénormalisation ». Au contraire, plus cher et moins accessible, tel un produit de luxe, le tabac sort de la banalisation. Et qui dit luxe, dit désir. Et qui dit luxe, dit « bling bling ». Finalement, les fumeurs seront peut-être fiers d’arborer leur dernier signe extérieur de « richesse », presque comme une Rolex au poignet ou un sac Vuitton.