Juin 062018
 

« Je témoigne » répond un lecteur du site « Nous sommes 13 millions de fumeurs adultes et responsables » en commentaire de l’un de nos articles (lien).

« En effet, j’ai arrêté de fumer des cigarettes vendues en France depuis l’arrivée des paquets neutres. Car elles n’ont plus le même goût qu’avant.

« Ça va faire un an et demi que j’ai arrêté. Maintenant je les achète à l’étranger.

« Donc effectivement, j’entre dans les statistiques des fumeurs qui ont arrêté » (sic).

Mai 232018
 

Coup de gueule de Laurent Mimouni sur le site cigars-conect.com contre certains établissements parisiens qui font de la surenchère dans la discrimination des fumeurs … de cigares, cette fois.

•• On connait déjà la notion de « terrasse non-fumeur », avec le label « Ma terrasse sans tabac », mis en place par le ministère de la Santé l’été dernier. Cela dit en passant, le site et l’appli recensent 28 établissements pour Paris et 75 à l’échelle du pays (…)

•• On voit désormais fleurir la notion, contestable, de terrasse « fumeur sauf cigare ». C’est parfois écrit en toutes lettres (comme au Café de la Place dans le 16ème à Paris). Ça peut aussi être pratiqué plus discrètement, comme à La Petite (toujours à Paris, dans le 5ème) où le gérant, « affirmant que nous allions « lui vider sa terrasse », a accepté de renoncer à 4 consommations déjà servies pourvu que nous déguerpissions … pour aller sur le trottoir d’en face.

•• La pression n’ayant pas de limites, poursuit Laurent Mimouni, « nous sommes tombés récemment sur une nouveauté encore plus aberrante : le « fumoir interdit au cigare ». Cette forme nouvelle d’ostracisme se pratique au restaurant Bambou (Paris 2ème). Sur consigne de la direction, le serveur nous a poliment éconduits, lorsqu’il s’est aperçu que nous nous apprêtions à profiter de son vaste fumoir en dégustant un cigare. Notre Montecristo Edmundo aurait sans doute outrageusement dérangé les fumeurs de Camel ou de Marlboro … ».

Mai 082018
 

Elle est très visible, cette campagne de communication, menée par la Mairie de Paris actuellement, parce que présente sur tous les camions-poubelle. Elle s’adresse aux fumeurs et, pour une fois, on ne les traite pas de gougnafiers.

Bien au contraire : on les remercie d’avoir jeté leurs mégots dans les poubelles installées à cet effet. Le texte exact, sur toute la longueur du camion-poubelle : « Merci. Vous avez éteint et jeté votre mégot dans l’une des 30 000 poubelles à votre disposition. Ensemble, rendons Paris plus propre. Paris.fr/propreté ». Lire la suite »

Mai 022018
 

Chanteuse, actrice, égérie… plus besoin de présenter Arielle Dombasle. Elle a accordé au magazine féminin Femme Actuelle une rencontre sans filtre. 

À une question sur le contenu de son sac, elle répond : « il est toujours plein à craquer ». Et en le vidant, de décrire : « du parfum, un téléphone, des lunettes, des paroles de chanson, un poudrier la Prairie que j’adore, des feutres, une fausse cigarette (électronique, ndlr) que je n’utilise plus, et mes vraies cigarettes (elle les range dans un étui doré, ndlr). Lire la suite »

Mar 312018
 

L’acteur et réalisateur Sean Penn était venu faire la promotion de son nouveau livre « Bob Honey who just do stuff », ce mardi 27 mars, sur le plateau de Stephen Colbert, animateur du très suivi « Late Show » sur CBS (vidéo).

Après avoir prévenu qu’il était encore sous l’emprise « d’un somnifère pris la veille pour dormir », Sean Penn a alors sorti sans discrétion une cigarette. Et de l’allumer en direct sous les caméras. Autant dire, l’horreur absolue aux États-Unis.

Le présentateur lui a d’abord tendu un cendrier (sorti miraculeusement de sous la table …) puis a tenté de le convaincre d’arrêter. Sans succès.
Sean Penn : « Mes parents fumaient quand j’étais enfant, donc ça me donne de bons souvenirs de sentir la fumée de cigarette … ».
L’animateur : « … mais nous avons envie que vous soyez là longtemps et c’est mauvais pour vous ! ».
Sean Penn : « C’est une sécurité d’emploi pour les oncologues », rétorque sobrement l’acteur.

Fin du dialogue sur le sujet, les protagonistes passant à autre chose.

Les réseaux sociaux ont chauffé. Alors que, visiblement, l’acteur fait des infidélités à la cigarette électronique qu’il affichait à la tribune d’une conférence « Clinton Global Initiative » en 2013.