Sophie Mechadier

Août 292020
 

Une tendance. Ces derniers mois, les médias adorent évoquer notre histoire contemporaine à travers la force évocatrice d’une chanson, d’un hit, d’un tube.

Ainsi, l’hebdomadaire Usine Nouvelle part chaque semaine, dans une rubrique « série d’été », à la découverte de l’industrie … à travers une chanson iconique. Hommage est rendu donc à Serge Gainsbourg avec son « Dieu est un fumeur de havanes ».

•• Inséparables comme Bonnie et Clyde : Serge Gainsbourg et la cigarette. Une relation qui semble impossible en 2020. Sur les plateaux de télévision et partout ailleurs, l’artiste (1928-1991) apparaissait la clope au bec. Lorsqu’il chante « La Javanaise », il fait danser la sèche entre ses doigts. En entretien, Gainsbourg cultive le beau geste et ponctue ses phrases d’une bouffée ou d’un claquement de briquet.

Même en déclarant sa flamme, le compositeur revient à son addiction. « Tu n’es qu’un fumeur de Gitanes », lui souffle Catherine Deneuve en 1980, dans un duo intitulé « Dieu est un fumeur de havanes ».

•• Serge Gainsbourg vient d’être plaqué par Jane Birkin lorsqu’il écrit la bande originale du film « Je vous aime » de Claude Berri. Comme Michel Sardou, Gainsbourg aurait trouvé l’inspiration dans un Concorde. Depuis l’avion supersonique, l’homme à la tête de chou aurait reconnu dans les nuages autant de volutes de fumées exhalées par un Dieu porté sur les cigares cubains.

Ainsi débute la chanson : « Dieu est un fumeur de havanes / Je vois ses nuages gris / Je sais qu’il fume même la nuit / Comme moi ma chérie ». Que produisent l’amour et le tabac si ce n’est le manque ? Gainsbourg ne sera pas le seul à jouer la comparaison. Dans un registre plus enjoué, Sylvie Vartan nous a offert « L’amour c’est comme une cigarette ».

•• Naturellement, la chanson de Gainsbourg évoque aussi une époque prospère pour le tabac français. Lire la suite »

Août 152020
 

En Espagne … nada de cigarette avec la cervezita toute fraîche à la terrasse d’un bar à tapas. Et nada de nada pour un petit paséo en front de mer pour consommer son cigare.

En plus du port forcé du masque, ils viennent de prendre la décision d’interdire de fumer dans la rue et à l’extérieur. Ou alors, il faut garantir une distance sanitaire d’un mètre cinquante.

•• Tout de suite, le nouveau maire écolo de Bordeaux (on vous livre le nom de cet illustre inconnu, Pierre Hurmic) s’est précipité devant le premier micro qui passe pour annoncer : « il ne faudra pas hésiter à prôner ce type d’interdiction ». Il ne parle même pas de distance sanitaire, lui. On va tout droit vers une nouvelle mesure vexatoire pour les fumeurs. Tellement facile.

•• Paraît-il qu’en rejetant la fumée, on expulse des gouttelettes susceptibles de propager le virus sur la terre entière. Sûr que l’on fait exprès de projeter notre fumée à la figure de la personne la plus proche. Et puis, il nous arrive de tousser … même. Alors là, notre compte est bon. Voilà la preuve irréfutable que nous sommes en train de contaminer le quartier. Coupables parce que fumeurs. Basta ! Lire la suite »

Juil 312020
 

Certains, dans cet aimable pays, ont une drôle de façon de vous souhaiter de bonnes vacances …

Déjà assombries dans le contexte de la Covid-19, elles sont assorties, à partir du 1er août, de ce que l’on peut appeler une interdiction supplémentaire : la restriction drastique des quantités de tabac achetées dans un pays étranger. Toutes ont été divisées par quatre et même si l’achat a été effectué à l’intérieur de l’Union européenne !

Après nous avoir matraqué avec les hausses permanentes de prix, puis le paquet neutre (une quasi-exception européenne), voilà le droit d’achat qui en prend un coup dans un espace européen de « libre-échange ».  Une notion que les pouvoirs publics semblent avoir oubliée. Lire la suite »

Juil 132020
 

Puisque l’on est appelé à payer le tabac de plus en plus cher (pas plus d’une cartouche quand on va revenir de l’étranger … pour sauver ce brave et cher soldat buraliste), on se console comme on peut.

Et de feuilleter avec plaisir le dernier numéro de Paris-Match, fleuron de ce qui reste de grande presse en France, où l’intérêt de certaines belles signatures est toujours rehaussé par des photos-choc (celles-là nous vont bien au teint ) entre glamour, souvent, et pathétiques, souvent aussi. Les reflets de la vie, telle qu’elle est, telle qu’on l’aime.

En tout cas, heureux de se retrouver avec des fumeurs complices au fil de ces pages.

•• La grande Catherine Deneuve, convalescente, qui s’affiche avec sa cigarette en couverture. Et à l’intérieur : avec une cigarette électronique, en bas de chez elle; puis en terrasse, lors de « son rituel matinal : café, cigarette » précise, avec une sobriété rare, la légende photo. Lire la suite »

Mai 312020
 

En cette Journée sans Tabac du 31 mai, nous ne résistons pas au plaisir de vous rapporter cet extrait d’un article du Monde (édition datée du 29 mai) sur l’écrivain (avocat et conseiller de Présidents de la République) François Sureau … lequel appartient à cette aristocratie des fumeurs que sont les fumeurs de pipe. Fumeurs responsables et mesurés, s’il en est.

Extrait … Lire la suite »