Jan 122020
 

Gruni est un chroniqueur à l’esprit libre et indépendant. Il n’est pas du genre à céder au politiquement correct. Dans Agoravox, il signe une tribune contre les opérations « sans … », à l’instar du Mois sans Tabac.

Son titre ? : « Mois sans alcool et sans moi ! »

« Ras-le-bol du « Mois sans tabac » ou des 40 jours sans viande et maintenant du mois de janvier sans alcool :  le « Janvier sec ». Peut-être qu’un jour des écolos vous proposeront le mois sans relation sexuelle pour limiter la surpopulation de notre planète. Non, trop c’est trop, ça dégouline de moraline partout ! 

Mais non, mais non, vous n’avez rien compris vous dira-t-on, le but de l’opération n’est pas de culpabiliser le fumeur ou le buveur qui ne boit jamais d’eau sans pastis. Non, il n’est pas question de vous faire la leçon de morale ou de vous apprendre à bien penser comme les gens comme il faut. L’objectif recherché serait uniquement de nous aider à mener une vie plus saine … Sans blague !

L’astuce d’une trentaine d’associations de santé publique et d’addictologie est de vous lancer un défi du genre : aurez -vous la volonté d’arrêter de boire ou de diminuer votre consommation d’alcool pendant un mois ? Sous-entendu que dans le cas contraire vous seriez un mou du bulbe sans aucune volonté, voire une lavette. Pire un loser (…)

Pour éviter les ciseaux de la censure d’une âme pure bien-pensante qui me voudrait du bien, le moment est venu d’ajouter les recommandations d’usage. C’est-à-dire de boire avec modération, car l’alcool tue comme le tabac des milliers de consommateurs tous les ans. 

Soit dit en passant, je reconnais que céder au politiquement correct est une lâcheté. Hélas, n’est pas Coluche qui veut. Son sketch « Gérard – le pinard ça devrait être obligatoire » serait probablement jugé scandaleux s’il sortait de nos jours. »

Jan 062020
 

Quels vœux doit-t-on se souhaiter entre fumeurs adultes et responsables ?

Que, déjà, ceux d’entre nous qui ont décidé d’arrêter – ou de diminuer drastiquement leur consommation – y arrivent. Ils ont nos encouragements. Nous avons tous besoin de nous aider.

Et que les autres, nous autres, nous puissions bénéficier de quelque respect. Et du droit de tout citoyen à l’information.

•• Respect à la personne et à son libre choix responsable. Respect concernant tout droit à consommer, en respectant les règles, un produit légal. Droit, aussi, à l’information sur ce que l’on consomme. Lire la suite »

Déc 262019
 

La sortie et la promotion médiatique de « La Vérité » de Hirokazu Kore-eda (avec Deneuve et Binoche) nous ramènent à de multiples évocations de Catherine et de sa forte personnalité de fumeuse, ces jours-ci. Comme dans le Journal du Dimanche du 22 décembre.

Hirokazu Kore-eda, le cinéaste : « chaque matin, on se retrouvait dans sa loge pour discuter des scènes du jour, des répliques qu’elle trouvait trop longues ou trop courtes. Ce qui m’a surpris ? Je savais qu’elle fumait beaucoup mais je ne pensais pas que c’était à la chaîne ! »

• Juliette Binoche : « un jour, je lui ai demandé une cigarette, même si je ne fume pas vraiment alors qu’elle est connue pour fumer beaucoup, et partout. Elle me l’a refusée, à moi ! Et puis elle a fini par me lancer son paquet de Vogue. J’étais contente, enfin un peu d’intimité ! C’est devenu un clin d’œil entre nous.  Et puis à la fin de la projection du film au festival de San Sebastián en septembre, elle m’a dit : « tu veux une cigarette ? » C’était drôle ! On a eu une complicité d’actrices, de femmes … »