Mai 252019
 

Singapour ne lésine pas sur les mesures anti-tabac depuis les années 70 dont une interdiction de fumer ou vapoter dans une imposante liste d’espaces publics ou communs.

Pour parfaire la pression, la cité-État, au cœur du business de toutes les Asies, installe depuis cette semaine des cabines pour fumeurs avec filtrage d’air intégré … qui purifie l’air avant qu’il ne soit libéré à l’extérieur. En fait : des cages à lapins. 

« Ces cages à lapin » peuvent en théorie accueillir dix personnes. On espère qu’elles sont climatisées parce qu’à Singapour il fait plus de 30 degrés toute l’année. Vous imaginez.

Les fumeurs qui ont tenté l’expérience, interrogés par l’AFP, n’étaient pas convaincus (on s’en doute) et la plupart ont préféré aller allumer une cigarette dans un espace autorisé en plein air.

« L’atmosphère est vraiment très étouffante ici. C’est très petit et on est à l’étroit, je me sens comme un citoyen de seconde classe en fumant ici » a remarqué un responsable d’une société d’e-commerce. « Il n’y a pas non plus de sièges. Je ne suis pas prêt à venir fumer ici sauf si on fait des cabines plus grandes ».

Un employé de bureau, explique qu’il préfère fumer à l’extérieur : « parfois j’ai juste besoin d’un peu d’air frais ».

Il est vrai que Singapour n’est pas le paradis des droits de l’homme … mais méfions-nous de la contagion de cette stratégie du paria.

Mai 182019
 

Ça gueule dans le milieu de la compétition automobile. Le Comité national contre le Tabagisme a obtenu devant le juge des référés que le motos Ducati ne portent pas le slogan « Mission Winnow » de Philippe Morris. Un slogan sans visuel ne faisant ni allusion au tabac, ni au vapotage.

Exemple : le billet publié sur le site MotoServices concernant la dictature des « anti ». Extraits.

•• « Bon, que les choses soient claires, je n’ai pas touché une clope depuis quinze ou vingt ans. Mais j’ai été fumeur, mais je m’en suis débarrassé tout seul, pas eu besoin qu’on me prenne par la main.

« En France, comme toujours, les « anti » quelque chose sont des ayatollahs. Anti-tabac, anti-nucléaire, anti-bouchers, il y a des milliers d’exemples, tout ce qu’ils savent faire c’est prendre les gens pour des cons, pour des débiles auxquels il faut apprendre la vie selon leur vision et ce par la force. 

•• Donc le logo Winnow qui figure sur les Ducati (et les Ferrari en F1) sera interdit au Bugatti sous peine d’amende assez forte. Bien entendu, Claude Michy, le promoteur du GP n’y est pour rien, lui aussi est pris en otage par des mecs qui se croient revenus à la bonne époque de l’Inquisition. Il y a de la jeunesse au Mans, il faut la protéger contre elle-même de ses déviances. Lire la suite »

Mai 152019
 

On avait presque oublié qu’un ministre de la Santé puisse ne pas être dogmatique et échapper à l’idéologie hygiéniste.

Début mai, Silvi Listhaug, a été nommée ministre de la Santé du gouvernement de coalition norvégien. Cette jeune responsable du Parti du Progrès (libéral / conservateur) a déjà occupé des responsabilités gouvernementales et elle est connue pour son franc-parler.

Justement, elle vient de soulever la controverse en expliquant, à la radio nationale le 6 mai, sa conception de la liberté et du bien-être. Elle se dit fumeuse à l’occasion.

« La façon dont j’envisage la question de la Santé publique est très simple. Je ne compte pas incarner la police morale et je ne dirai pas aux gens comment ils doivent vivre leur vie. Mais je compte faciliter l’accès des citoyens à l’information afin qu’ils disposent d’une base pour faire leurs propres choix (…)

« Les gens devraient avoir le droit de fumer, de boire et de manger de la viande rouge autant qu’ils veulent. Les autorités peuvent vouloir les informer, mais je crois que les gens savent ce qui est bon pour eux et ne l’est pas.

« Beaucoup de fumeurs se sentent des parias. Ils ont presque le sentiment d’avoir à se cacher et je pense que c’est stupide. Même si fumer n’est pas bien parce que c’est nocif, les adultes ont à décider par eux-mêmes. »

Que du bon sens.