Juil 312020
 

Certains, dans cet aimable pays, ont une drôle de façon de vous souhaiter de bonnes vacances …

Déjà assombries dans le contexte de la Covid-19, elles sont assorties, à partir du 1er août, de ce que l’on peut appeler une interdiction supplémentaire : la restriction drastique des quantités de tabac achetées dans un pays étranger. Toutes ont été divisées par quatre et même si l’achat a été effectué à l’intérieur de l’Union européenne !

Après nous avoir matraqué avec les hausses permanentes de prix, puis le paquet neutre (une quasi-exception européenne), voilà le droit d’achat qui en prend un coup dans un espace européen de « libre-échange ».  Une notion que les pouvoirs publics semblent avoir oubliée.

Pour la santé publique ? Que nenni … Avec ce dernier baroud liberticide, les fumeurs ont le droit de fumer (autant qu’ils veulent) mais avec l’obligation d’acheter en France (un produit même pas fabriqué et empaqueté en France ). Après l’explosion des ventes de tabac durent le confinement, il aurait été dommage de laisser s’échapper ce magot … donc fermeture des vannes et appel au patriotisme.

On demande aux consommateurs de tabac de « sauver le soldat Ryan » : les taxes pour renflouer l’État et le réseau des débitants de tabac. 

Mais attendez, le fumeur français a déjà beaucoup donné et montré beaucoup de patience. Et n’est certainement pas ce contrebandier en puissance comme certains professionnels aiment à le laisser entendre dans les médias (drôle de façon de considérer les clients, soit dit en passant).

Alors sauvez le soldat Ryan … ça pourrait faire sourire …

Sauf qu’on est un consommateur européen s’adressant à un distributeur légal (hors frontière) et se tournant vers le meilleur prix, une qualité gustative supérieure (parce que les cigarettes du paquet neutre, ce n’est pas la même chose) et un emballage moins stigmatisant.

Sauf qu’on perd une fois de plus une liberté.

La mère déchaînée

Juil 132020
 

Puisque l’on est appelé à payer le tabac de plus en plus cher (pas plus d’une cartouche quand on va revenir de l’étranger … pour sauver ce brave et cher soldat buraliste), on se console comme on peut.

Et de feuilleter avec plaisir le dernier numéro de Paris-Match, fleuron de ce qui reste de grande presse en France, où l’intérêt de certaines belles signatures est toujours rehaussé par des photos-choc (celles-là nous vont bien au teint ) entre glamour, souvent, et pathétiques, souvent aussi. Les reflets de la vie, telle qu’elle est, telle qu’on l’aime.

En tout cas, heureux de se retrouver avec des fumeurs complices au fil de ces pages.

•• La grande Catherine Deneuve, convalescente, qui s’affiche avec sa cigarette en couverture. Et à l’intérieur : avec une cigarette électronique, en bas de chez elle; puis en terrasse, lors de « son rituel matinal : café, cigarette » précise, avec une sobriété rare, la légende photo. Lire la suite »

Mai 312020
 

En cette Journée sans Tabac du 31 mai, nous ne résistons pas au plaisir de vous rapporter cet extrait d’un article du Monde (édition datée du 29 mai) sur l’écrivain (avocat et conseiller de Présidents de la République) François Sureau … lequel appartient à cette aristocratie des fumeurs que sont les fumeurs de pipe. Fumeurs responsables et mesurés, s’il en est.

Extrait … Lire la suite »