Mai 182019
 

Ça gueule dans le milieu de la compétition automobile. Le Comité national contre le Tabagisme a obtenu devant le juge des référés que le motos Ducati ne portent pas le slogan « Mission Winnow » de Philippe Morris. Un slogan sans visuel ne faisant ni allusion au tabac, ni au vapotage.

Exemple : le billet publié sur le site MotoServices concernant la dictature des « anti ». Extraits.

•• « Bon, que les choses soient claires, je n’ai pas touché une clope depuis quinze ou vingt ans. Mais j’ai été fumeur, mais je m’en suis débarrassé tout seul, pas eu besoin qu’on me prenne par la main.

« En France, comme toujours, les « anti » quelque chose sont des ayatollahs. Anti-tabac, anti-nucléaire, anti-bouchers, il y a des milliers d’exemples, tout ce qu’ils savent faire c’est prendre les gens pour des cons, pour des débiles auxquels il faut apprendre la vie selon leur vision et ce par la force. 

•• Donc le logo Winnow qui figure sur les Ducati (et les Ferrari en F1) sera interdit au Bugatti sous peine d’amende assez forte. Bien entendu, Claude Michy, le promoteur du GP n’y est pour rien, lui aussi est pris en otage par des mecs qui se croient revenus à la bonne époque de l’Inquisition. Il y a de la jeunesse au Mans, il faut la protéger contre elle-même de ses déviances.

« Bien sûr que Winnow est une marque de Philip Morris, mais ce n’est pas une marque de cigarettes ! Et oui, on fait interdire au nom de la loi anti-tabac un truc qui n’est pas du tabac ! Lumineux non ? Y’a-t-il honnêtement qui que ce soit, à part les ayatollahs sus cités, pour penser qu’un seul spectateur deviendra fumeur en regardant des Ducati ? Lire la suite »

Fév 092018
 

« Des ptits trous, encore des ptits trous. Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous ». Non, ce n’est pas un remake de la chanson de Gainsbourg, mais il s’agit de la nouvelle complainte des anti-tabac.

En l’occurrence, le Comité national contre le Tabagisme qui, depuis ce vendredi matin, dénonce à grand renfort de médias un « filtergate ».

Le constat de l’association anti-tabac : les fabricants du tabac feraient des petits trous dans les filtres de cigarettes afin de « tromper » les machines à fumer des laboratoires de contrôle sur les taux – de goudrons, nicotine et autres – par rapport à ce qu’inhale en réalité un fumeur. Et toujours d’après le CNCT, repérer ces petits trous serait d’une simplicité enfantine : « il suffit d’enlever le papier du filtre et de le regarder à la lumière de la lampe des téléphones mobiles » (sic).

Que le procédé relève vraiment de la tricherie, nous n’en saurons rien. Les fabricants de tabac n’ont plus droit à la parole. Mais là, ce brave Yves Martinet se paye surtout les laboratoires officiels, agréés par le ministère de la Santé, qui n’y auraient vu que du feu. Et depuis longtemps, selon ses dires ! Lire la suite »

Mai 152015
 

Ferrari MarlboroMême si c’est devenu politiquement incorrect, il faut savoir que Philip Morris est toujours partenaire de Ferrari.

Marlboro n’apparaît plus sur les carrosseries rouges, mais le design du logo de la Scuderia est supposé faire le lien. Selon Bloomberg, le fabricant aurait renouvelé son soutien pour les trois prochaines saisons, même si elle ne peut officiellement exploiter ce sponsoring.

Le prochain Grand Prix de Monaco fait toutefois exception, car il ne se situe pas sur le territoire de l’Union Européenne. Si le nom du sponsor n’apparaît pas sur les voitures ou les pilotes, une campagne d’affichage publicitaire rappelle le partenariat rouge et blanc.

Maurizio Arrivabene, le nouveau chief-team principal de la Scuderia, est d’ailleurs un ancien de Philip Morris.