Avr 122020
 

Restez chez vous … Protégez vos proches … Pour l’instant, on survit … pour les chanceux et on se confine.

•• Et très égoïstement, les fumeurs ont échappé à la compréhensible rafale des restrictions. Les buralistes restent ouverts. Avec Agnès Buzyn, on aurait pu craindre le pire. Au moins, le nouveau ministre de la Santé est un médecin de terrain, compréhensif et non méprisant. Et en cette période dramatique, les fumeurs vont oublier le pan fiscal de la consommation de tabac.

•• À ce moment T de la pandémie, on voudrait remettre des « like » et « dislike ».

1- Chapeau aux buralistes

Ils sont ouverts à 80 %, encore plus à la campagne qu’en ville. Et dans ces rues désertes que nous traversons, avec notre attestation de déplacement dérogatoire, c’est bien souvent la seule enseigne « brillante ». Et globalement, on peut s’approvisionner sans problème. Même ceux qui fréquentaient auparavant certains pays frontaliers plus « discount ». Like …

2 – Les anti-tabac en ont encore rajouté « quinze tonnes » sur les fumeurs

C’est bien gentil de s’occuper des poumons affaiblis des fumeurs face aux risques du Covid-19. Sauf que là, ils en ont rajouté sur le risque de transmission des fumeurs et des vapoteurs. Osez avertir que « les nuages de fumée et de vape produits sont détectés jusqu’à 10 mètres autour de l’usager. Dès lors que ces nuages sont potentiellement contagieux, une telle distance de sécurité doit être respectée » … c’est trop ! Dislike … Lire la suite »

Août 312019
 

Un petit billet paru dans le quotidien régional L’Indépendant, sous la rubrique : « les curiosités de la langue française ».

« On peut imaginer que, dans quelques années, un amateur d’opéra, après avoir écouté Carmen, ira sans doute regarder dans le dictionnaire ce qu’est une cigarière.

« Dieu ne fumera plus de havanes, comme chantait Serge Gainsbourg, et Georges Brassens aura troqué sa pipe contre des patchs. Lire la suite »

Juil 102018
 

C’est un peu ardu mais remis dans son contexte …

Ce lundi 9 juillet, Laurent Gerra a imité sur RTL le comédien Gérard Depardieu pestant contre la hausse permanente du prix du paquet de cigarettes.

« Fumiers !

« Ben quoi, tu ne lis pas les journaux ? Le prix du tabac a encore augmenté. Une nouvelle hausse de 30 centimes par paquet a pris effet, dans le cadre de la lutte du gouvernement contre le tabagisme. Lutte contre le tabagisme, mon cul !

« C’est encore une façon détournée de me piquer mon pognon ! Je ne leur en donne pas assez du pognon ? Mais qu’est-ce qu’il en font de tout ce pognon ? Des pistes cyclables ? Fumiers ! Lire la suite »

Juin 052018
 

Il s’agit d’un aéroport régional, soit. Le 76ème aéroport américain. Mais tout de même …

Jeudi dernier (ah bien oui, c’était la « Journée mondiale sans tabac ») « marquait le dernier jour de l’ouverture du fumoir intérieur de l’aéroport de Manchester-Boston (état du New Hampshire). Il ré-ouvrira ses portes d’ici six à huit semaines, le temps de le réaménager en espace pour animaux.

L’équivalent de 17 000 euros va être engagé afin de le mettre en règle par rapport à la réglementation fédérale obligeant les bâtiments de ce type à avoir un espace pour animaux, se situant après les contrôles de sécurité. Lire la suite »

Mai 312018
 

La « Journée mondiale sans tabac » du 31 mai, c’est la récurrente stigmatisation pour les fumeurs. Mais, cette année, en France, ô surprise !

Les fumeurs français sont devenus vertueux. Ils arrêtent. Grâce à une étude (plus exactement un sondage) de l’organisme officiel Santé publique France publiée trois jours avant. Gros titre : un million en moins de fumeurs quotidiens entre 2016 et 2017. Plus de 50 pages de rapport pour nous abreuver de moins 3 points par-ci, de moins 2 points par-là, chez les jeunes, les populations sans diplôme ou au chômage … Tout cela pour vanter le paquet neutre, des augmentations de prix (pas effectives sur la période) et du « Mois sans tabac ». Vivent nous (les institutions) !

•• Mais il y a une faille et une grosse. Cette avalanche de chiffres et de pourcentage ne donne aucun repère précis. Quel est le nombre exact de fumeurs en France ? 12,5 millions ? 13 millions ? 13,5 millions ? Quotidiens ou pas ?

Comme un arbre qui cache la forêt. Cela vaudrait bien un recensement sur le mode Insee pour la population. Ou on reste sur le mode « courbe du chômage » qui reste aléatoire.

•• Cela dit, parmi les tentatives d’arrêt recensées au dernier trimestre 2016, 52,3 % n’ont sollicité aucune aide. Comme quoi, le fumeur fait ce qu’il veut, quand il veut. Et qu’il n’a pas besoin d’être harcelé, comme c’est le cas aujourd’hui, par l’alternative e-cigarette (le « 95 % moins nocif » aussi insipide que le Coca zéro ou light) ou les substituts nicotiniques. C’est contre-productif.

On fume par plaisir. On arrête par prise de conscience. C’est cela la liberté de choix.

Sophie Adriano