Jan 062020
 

Quels vœux doit-t-on se souhaiter entre fumeurs adultes et responsables ?

Que, déjà, ceux d’entre nous qui ont décidé d’arrêter – ou de diminuer drastiquement leur consommation – y arrivent. Ils ont nos encouragements. Nous avons tous besoin de nous aider.

Et que les autres, nous autres, nous puissions bénéficier de quelque respect. Et du droit de tout citoyen à l’information.

•• Respect à la personne et à son libre choix responsable. Respect concernant tout droit à consommer, en respectant les règles, un produit légal. Droit, aussi, à l’information sur ce que l’on consomme. Lire la suite »

Nov 302019
 

Selon une étude menée – pour la troisième fois en Europe – par l’Institut économique Molinari), la France passe pour un pays plutôt « très moralisateur » concernant les produits dits de « vice » : à savoir le tabac, l’alcool, certains types de nourriture ou encore les boissons sucrées.

Si la France recule relativement dans le classement – de la 6ème place en 2017 à la 10ème place de 28 pays classés en fonction de la dureté de leur fiscalité et réglementation – c’est que la majorité des voisins européens renforcent également leur dispositif.

•• Outre les hausses successives du prix du tabac, l’étude met en exergue, pour la France, l’adoption du paquet neutre, l’interdiction totale de la publicité sur le tabac (y compris dans le point de vente) et l’interdiction de fumer dans bon nombre de lieux publics … en l’espace de quelques années seulement : « la France est devenue le 2ème pays de l’Union européenne en matière de taxes sur les fumeurs ( après ajustement en fonction des revenus ) et le 3ème en termes de recettes fiscales ». Lire la suite »

Nov 252019
 

Une dose d’humour en ce mois de nuages oppressants. Merci à la séquence « Clique sur Canal+ » de Mouloud Achour (c’était jeudi 21 novembre) et à l’humoriste Jonathan O’Donnell.

« Moi, j’en ai marre du mois de novembre. Ça me fatigue … C’est le « Mois sans tabac » … les gens sont énervés dans la rue. C’est le mois où le prix des cigarettes a augmenté … les gens sont énervés dans la rue.

•• Le paquet va bientôt passer à 10 euros et ils ont dit que c’était pour dissuader les gens de fumer. N’importe quoi ! Si tu veux vraiment dissuader tu mets le paquet à 300 balles. Les gens vont se calmer un petit peu … Et ça va devenir un produit de luxe. Avec des reportages sur BFM TV du genre : « les gens de l’équipe de France fument des cigarettes. Quelle indécence, ça coûte tellement cher ! ». Lire la suite »

Oct 062019
 

On connaissait déjà la location saisonnière sans tabac … Cette fois, le haro sur le fumeur s’attaque à plus grand. 

L’île grecque d’Astypalea, en pleine mer Égée, a obtenu le premier certificat Smoke-Free Culture, décerné par l’organisation de certification indépendante touristique TUV Austria.

Dehors ou dedans, cigarettes, tabac ou autres produits liés au tabagisme sont proscrits sur tout le territoire. Lire la suite »

Sep 092019
 

La scène s’est déroulée, mardi 3 septembre, dans un café du 13e arrondissement de la capitale et a été relayée par Le Parisien

Présente sur place avec d’anciens pilotes et militaires du Vietnam pour leur rendez-vous mensuel, une fumeuse soutient avoir allumé une cigarette à quelques mètres du fumoir pour gagner du temps, avant de se diriger vers la zone dédiée. Selon elle, un policier a assisté à la scène et est intervenu.

•• Un brin rebelle, la retraitée a refusé de fournir ses papiers d’identité demandés par l’agent. « Je n’avais rien fait, ni tué ni agressé personne, on me demande mes papiers pour une cigarette ? Pas question ! » s’offusque la dame. S’est ensuivi un échange houleux qui a poussé le policier à vouloir menotter la retraitée. « Évidemment, j’ai crié et me suis débattue, il m’a serré le visage et les bras » raconte l’intéressée.

Son mari, âgé de 90 ans, n’a rien pu faire au moment où elle a finalement été embarquée les mains menottées dans le dos, sous le regard ébahi des personnes présentes dans le café. Sur place, elle assure ne pas avoir pu défendre son cas. Elle sera finalement relâchée … sur la promesse d’une amende de 68 euros.

•• La version de la police diffère quelque peu. Les forces de l’ordre auraient reçu un coup de fil d’un commerçant du quartier pour se plaindre d’une femme ivre qui fumait sa cigarette malgré l’interdiction. Elle aurait même été placée en cellule de dégrisement.

Niant énergiquement cette version, la retraitée a déposé une plainte dans le même commissariat, juste après avoir rendu visite au médecin pour qu’il puisse attester de ses blessures au poignet et au niveau de la mâchoire.