Juil 192019
 

Un habitant de Metz a découvert la jambe amputée de son père en photo-choc, accompagnée du message « Fumer bouche vos artères », sur un pot de tabac acheté au Luxembourg. Selon lui, aucun accord n’a été donné pour la diffusion de cette photo et l’amputation n’a rien à voir avec un problème lié au tabac …

Après le « mort finalement vivant » (NS 31 janvier 2018) et le malade flashé dans son coma profond (NS 6 juillet 2016), ça fait beaucoup pour une « sérieuse » instance européenne

Il semblerait que l’origine du « délit » pourrait se situer à l’hôpital Legouest à Metz, où le sexagénaire, amputé depuis 1997 suite à une fusillade en Albanie, s’était rendu pour voir s’il était possible d’être appareillé et de marcher sans béquilles. Des photos ont alors été prises et l’homme a passé une IRM.

Mais il n’a jamais eu de nouvelles, jusqu’à la découverte de LA photo-choc.

Son avocat, maître Antoine Fittante a expliqué avoir écrit à l’hôpital pour savoir comment ces photos ont pu se retrouver sur des paquets de cigarettes. Il a également contacté la Commission européenne qui s’occupe de la diffusion de ces images.

Normalement, la Commission européenne choisit les images parmi celles proposées par une banque d’images : les photos sont normalement vérifiées et publiées avec le consentement de la personne photographiée …

Pas toujours en tout cas.

Juin 152019
 

Ouf ! Édouard Philippe a décidé de nous oublier, pour le moment.

Il y a presque deux ans, il avait annoncé le paquet à dix euros dans son discours de politique générale. Lors du deuxième exercice, ce mercredi 12 juin, il a trouvé une autre cible de santé publique : l’obésité.

Remarquez, la ministre de la Santé a de quoi faire. Avec la déferlante de la nouvelle mobilité électrique (trottinette, vélo, …) et la montée en puissance de la livraison de repas (à domicile ou au bureau) on est loin du message sanitaire : « pratiquez une activité physique régulière ».

•• Ce n’est pas notre problème … Juste une remarque, sachant que la première étape de cette prévention passe par une obligation de l’étiquette alimentaire « Nutriscore ». C’est plus judicieux que des photos de mort de maladie cardio-vasculaire … et plus informatif. Une étiquette que réclament à cors et à cris les fumeurs.

•• Tiens, à propos de fumeurs, revenons aux statistiques délivrées lors de la dernière « Journée mondiale sans Tabac », le 31 mai dernier. Lire la suite »

Mai 272019
 

Ils ont nargué les fumeurs avec leur système de traçabilité des paquets de cigarettes et de tabac à rouler, mis en place ce 20 mai à l’échelon européen … Des identifiants et une vignette permettent désormais de coder les produits … de l’usine au lieu de vente. 

Pour la sécurité du consommateur ? Que nenni ! Ce n’est lisible que pour les douaniers. Ce n’est destiné qu’à récupérer la précieuse fiscalité qui remplit les caisses de l’État.

Alors que pendant ce temps, le paquet a vu disparaître toutes les mentions d’information du consommateur. Spoliation contre laquelle les fumeurs-lecteurs de ce site ont gueulé en vain depuis deux ans (NS du 18 janvier 2017 et 22 juillet 2018). Le droit basique des fumeurs c’est une étiquette informative qui comporte la composition et la provenance. Le b.a.-ba pour un produit légal quand on l’achète légalement, ce qui est le cas d’une très grande majorité des Français. Encore.

Avr 132019
 

Cette phrase d’Édouard Philippe – en pleine et laborieuse restitution des chiffres du Grand Débat national, lundi dernier (il faudra attendre le discours du Grand Chef pour savoir quelles décisions politiques vont sortir de ce Grand Bordel) – a de quoi nous faire sourire jaune.

Si l’on nous a imposé, ici en France, des prix officiels du tabac disproportionnés par rapport à la moyenne de nos moyens … c’est bien parce que l’on voulait « nous dire » d’arrêter de fumer. Oui ou non ? Et maintenant, le Premier ministre nous laisse entendre que le principe des taxes comportementales – il s’agit bien de cela – est à remettre en cause. Même s’il ne devait penser qu’au carburant, en l’occurrence. Mais chiche !

Et l’on reste confondu par la légèreté avec laquelle tout cela est traité. Encore un petit tour de Gilets Jaunes … et Agnès Buzyn va nous sortir une enquête sur le vrai impact de la sur-fiscalisation du tabac. Sur le plan comportemental. Je rêve …

Jo Bazizin

Mar 202019
 

Aéroports de Paris est sous les projecteurs avec le feu vert à sa privatisation. Il n’est pas question de prendre position, mais les fumeurs ont dû certainement constater une nette amélioration de leur traitement, visible au fur et à mesure des travaux de modernisation de CDG comme de Paris-Orly, désormais.

Il y a quelques années, seul le trottoir devant les bâtiments des aérogares organisait une zone fumeurs afin de canaliser les mégots, surtout. Puis on a vu apparaître des zones fumeurs dans l’enceinte, entre contrôle de sécurité et embarquement. Et pas des « cages » de verre, mais des « enceintes à l’air libre ».

Et pour prendre l’exemple de la transformation d’Orly, ce sont même plusieurs zones fumeurs qui sont proposées. Au départ comme à l’arrivée (à proximité de la livraison des bagages). Quand on fréquente ces espaces, on comprend aussi pourquoi : la pause-clope (ou vapotage) du personnel au sol. Les syndicats ont dû y contribuer … Imaginez le temps passé en contrôles …