Juil 192019
 

Un habitant de Metz a découvert la jambe amputée de son père en photo-choc, accompagnée du message « Fumer bouche vos artères », sur un pot de tabac acheté au Luxembourg. Selon lui, aucun accord n’a été donné pour la diffusion de cette photo et l’amputation n’a rien à voir avec un problème lié au tabac …

Après le « mort finalement vivant » (NS 31 janvier 2018) et le malade flashé dans son coma profond (NS 6 juillet 2016), ça fait beaucoup pour une « sérieuse » instance européenne

Il semblerait que l’origine du « délit » pourrait se situer à l’hôpital Legouest à Metz, où le sexagénaire, amputé depuis 1997 suite à une fusillade en Albanie, s’était rendu pour voir s’il était possible d’être appareillé et de marcher sans béquilles. Des photos ont alors été prises et l’homme a passé une IRM.

Mais il n’a jamais eu de nouvelles, jusqu’à la découverte de LA photo-choc.

Son avocat, maître Antoine Fittante a expliqué avoir écrit à l’hôpital pour savoir comment ces photos ont pu se retrouver sur des paquets de cigarettes. Il a également contacté la Commission européenne qui s’occupe de la diffusion de ces images.

Normalement, la Commission européenne choisit les images parmi celles proposées par une banque d’images : les photos sont normalement vérifiées et publiées avec le consentement de la personne photographiée …

Pas toujours en tout cas.

Mai 182019
 

Ça gueule dans le milieu de la compétition automobile. Le Comité national contre le Tabagisme a obtenu devant le juge des référés que le motos Ducati ne portent pas le slogan « Mission Winnow » de Philippe Morris. Un slogan sans visuel ne faisant ni allusion au tabac, ni au vapotage.

Exemple : le billet publié sur le site MotoServices concernant la dictature des « anti ». Extraits.

•• « Bon, que les choses soient claires, je n’ai pas touché une clope depuis quinze ou vingt ans. Mais j’ai été fumeur, mais je m’en suis débarrassé tout seul, pas eu besoin qu’on me prenne par la main.

« En France, comme toujours, les « anti » quelque chose sont des ayatollahs. Anti-tabac, anti-nucléaire, anti-bouchers, il y a des milliers d’exemples, tout ce qu’ils savent faire c’est prendre les gens pour des cons, pour des débiles auxquels il faut apprendre la vie selon leur vision et ce par la force. 

•• Donc le logo Winnow qui figure sur les Ducati (et les Ferrari en F1) sera interdit au Bugatti sous peine d’amende assez forte. Bien entendu, Claude Michy, le promoteur du GP n’y est pour rien, lui aussi est pris en otage par des mecs qui se croient revenus à la bonne époque de l’Inquisition. Il y a de la jeunesse au Mans, il faut la protéger contre elle-même de ses déviances.

« Bien sûr que Winnow est une marque de Philip Morris, mais ce n’est pas une marque de cigarettes ! Et oui, on fait interdire au nom de la loi anti-tabac un truc qui n’est pas du tabac ! Lumineux non ? Y’a-t-il honnêtement qui que ce soit, à part les ayatollahs sus cités, pour penser qu’un seul spectateur deviendra fumeur en regardant des Ducati ? Lire la suite »

Mar 202019
 

Aéroports de Paris est sous les projecteurs avec le feu vert à sa privatisation. Il n’est pas question de prendre position, mais les fumeurs ont dû certainement constater une nette amélioration de leur traitement, visible au fur et à mesure des travaux de modernisation de CDG comme de Paris-Orly, désormais.

Il y a quelques années, seul le trottoir devant les bâtiments des aérogares organisait une zone fumeurs afin de canaliser les mégots, surtout. Puis on a vu apparaître des zones fumeurs dans l’enceinte, entre contrôle de sécurité et embarquement. Et pas des « cages » de verre, mais des « enceintes à l’air libre ».

Et pour prendre l’exemple de la transformation d’Orly, ce sont même plusieurs zones fumeurs qui sont proposées. Au départ comme à l’arrivée (à proximité de la livraison des bagages). Quand on fréquente ces espaces, on comprend aussi pourquoi : la pause-clope (ou vapotage) du personnel au sol. Les syndicats ont dû y contribuer … Imaginez le temps passé en contrôles …

Fév 062019
 

Il fallait l’inventer et le député démocrate Richard Creagan d’Hawaï (États-Unis) l’a fait ! 

Ce médecin ex-fumeur a soumis au Parlement local une proposition de loi visant à augmenter progressivement l’âge minimum pour acheter du tabac : 30 ans en 2020, 40 ans dès 2021, puis 50 ans en 2022 et 60 ans en 2023. À partir de 2024, il faudrait avoir au moins 100 ans.

Son objectif est qu’Hawaï devienne le premier État américain à interdire de fait sur son territoire toute vente de cigarettes, qu’il définit comme « l’invention la plus mortelle de toute l’histoire de l’humanité ». Le texte, soutenu par d’autres députés, devrait être entendu cette semaine par la commission santé du Parlement local.

De ce projet de loi délirant, sont exclus les cigarettes électroniques, les cigares et le tabac à chiquer, qu’il considère tous comme des alternatives plus sûres. Et en plus, le député se montre ouvertement en faveur de la légalisation du cannabis, qu’il juge nettement moins addictif et dangereux pour la santé. Jusqu’où vont certains délires …

Jan 292019
 

Faut-il ou non interdire la cigarette sur les terrasses des restaurants ? Cette question sera débattue, ce mercredi 30 janvier, à la Chambre des députés au Luxembourg, suite au dépôt de deux pétitions publiques … diamétralement opposées.

D’un côté, il y a les représentants de « Interdiction de fumer aux terrasses des restaurants », qui a obtenu 4 668 signatures validées. De l’autre côté, le camp « Pour conserver le droit de fumer aux terrasses des restaurants » qui compte 5 110 signatures validées. Lire la suite »